Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Juil 2019 | E-cigarette, International
 

On sait que le conseil municipal de San Francisco a interdit récemment la vente de cigarettes électroniques sur son territoire. Ce qui a suscité des réactions aux États-Unis et a conduit Juul à contre-attaquer à travers une pétition ne contestant pas frontalement la mesure.

Elle vise plutôt à mettre en place à San Francisco une solide réglementation protégeant les mineurs tout en respectant le droit de consommateur des adultes (voir Lmdt des 25 et 27 juin).

•• Cette pétition vient d’être déclarée recevable par le département des élections et consultations de la ville. Sachant que l’initiative en question est placée sous l’égide de la « Coalition for Reasonable Vaping Regulations », créée par Juul.

Et elle a recueilli un peu plus du double des 9 400 signatures nécessaires pour que son texte soit examiné par le conseil municipal, saisi ainsi par cette sorte d’initiative populaire locale (la ville de San Francisco, elle-même, comprend un peu moins de 900 000 habitants).

On prête à Juul l’intention d’investir 1,5 million de dollars dans cette campagne d’opinion. Les autres acteurs du vapotage ou des produits de nouvelle génération se faisant discrets jusqu’à maintenant.

•• Ce qui donne cette impression surprenante de « San Francisco contre Juul ».

En tout cas, les médias locaux en font leurs choux gras. Exemple de déclarations reprises par The San Francisco Examiner :

« Notre initiative vise à la réglementation la plus efficace qui soit pour empêcher l’accès de jeunes n’ayant pas l’âge requis à un produit … en tout cas plus efficace que ce qui se pratique actuellement avec l’alcool et le tabac dans cette ville. 

« Nous sommes sûrs que les élus ne cherchent pas, en fait, à s’opposer au meilleur dispositif existant pour arrêter de fumer. Alors que la réglementation que nous proposons empêche les jeunes d’accéder au vapotage » (Nate Albee, porte-parole de the Coalition for Reasonable Vaping Regulation).

« Juul va encore s’acharner à adresser délibérément des messages tronqués aux résidents de San Francisco. Mais je sais que nos concitoyens vont y voir clair dans leur propagande et se rendre compte que leur initiative se réduit à proposer une réglementation qui est déjà en vigueur ! » (City Supervisor Shaman Walton).

Ambiance.