Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Mai 2020 | International, Vapotage
 

Selon la presse américaine (The Wall Street Journal, en tête), Juul Labs Inc envisage de se séparer de 600 à 950 de ses collaborateurs.

L’entreprise emploie 3 000 personnes aux États-Unis, actuellement. Après une première vague de suppression de postes concernant 650 employés, en fin d’année dernière.

•• « Nous restons concentrés sur l’objectif de garder la confiance de tous nos partenaires pour faire évoluer notre potentiel de solutions moins nocives destinées aux fumeurs adultes, tout en luttant contre la consommation des mineurs » a déclaré en substance un porte-parole de Juul au Wall Street Journal.

•• Par ailleurs, le site américain BuzzFeed News fait état de projets de retrait sur certains marchés européens. Une information à mettre au conditionnel.

Voir aussi les 31 janvier, 7 février et 3 avril.