Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Fév 2019 | International
 

Selon une étude réalisée par des chercheurs de la faculté de médecine de Stanford, en Californie, le tabagisme serait le nouveau motif de refus à l’embauche. 

Et s’ils parviennent à trouver un emploi, les fumeurs seraient moins bien payés que leurs collègues non-fumeurs. Étude … à prendre avec toutes les précautions d’usage.

Quoiqu’il en soit, dans cette étude, les résultats se basent sur les témoignages de 131 fumeurs et 120 non-fumeurs en demande d’emploi.

Douze mois après le début de l’enquête, seulement 27 % des fumeurs avaient trouvé un emploi tandis qu’ils étaient 56 % pour les non-fumeurs. Et parmi les fumeurs qui avaient pu trouver un job, ils étaient en moyenne payés 5 dollars de moins de l’heure.