Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Août 2019 | E-cigarette, International
 

Plusieurs centres américains, chargés du contrôle et de la prévention des maladies (Center for Disease Control and prevention / CDC), ont annoncé le lancement d’une enquête sur 94 « cas possibles d’atteintes pulmonaires sévères » – potentiellement liés à la mauvaise utilisation de cigarettes électroniques – signalés entre le 28 juin et le 15 août de cette année.

Principalement recensés chez des adolescents ou de jeunes adultes, ces cas ont été relevés dans 14 états des États-Unis. Le Wisconsin comptant, à lui seul, 30 de ces cas. Un adulte a succombé jeudi 22 août : « nous avons été informés du décès d’un adulte qui avait été hospitalisé pour une grave maladie respiratoire inexpliquée, après avoir vapoté », a déclaré la directrice médicale de l’État de l’Illinois.

•• Toux, essoufflement, fatigue, difficultés respiratoires et douleurs thoraciques comptent parmi les principaux symptômes rapportés, mais seule une enquête approfondie permettra d’en connaître les causes. Pour l’heure, le CDC n’a pas lié ces affections à un produit en particulier.

•• « Cette enquête est strictement obligatoire, indispensable, car il s’agit d’un mésusage massif qui semble être dû à l’utilisation d’huile de cannabis ou d’autres substances huileuses, pas du tout adaptées à la vaporisation, avec des effets secondaires qui semblent bien réels », a commenté, auprès de Santé Magazine, le professeur Bertrand Dautzenberg.

« A priori il s’agit de produits qui ne sont pas commercialisés aux États-Unis mais qui circulent sous le manteau », ajoute le tabacologue.

Pour le professeur Dautzenberg, il n’existe pas, à ce jour, de cas en France d’atteintes pulmonaires dues à ce type de produit :  sans doute du fait de la réglementation des produits du vapotage et du grand panel de produits disponibles pour les vapoteurs.