Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Juil 2019 | E-cigarette, International
 

Et maintenant, ce sont des universitaires qui montent au créneau contre la décision municipale d’interdiction de vendre des e-cigs qui devrait – en principe – entrer en vigueur au début de l’année prochaine (voir Lmdt des 25 juin et 13 juillet).

•• Ainsi de Ted Egan, économiste local réputé qui insiste, dans les médias, sur le fait que cette interdiction municipale frappant les e-cigarettes va provoquer « un effet report » sur les produits du tabac traditionnel qui, pour leur part, resteront autorisés à la vente. Ted Egan a lancé, avec des collègues, une étude pour évaluer les effets de cet effet report.

•• « Je n’ai jamais vu de mesure de santé publique aussi stupide » a déclaré, par ailleurs, Michel Siegel, professeur à la Boston University’ s School of Public Health.

•• « Avec ou sans étude d’économiste, toute personne douée d’un minimum de bon sens se doute que le fait d’interdire la vente de l’outil le plus utilisé pour arrêter de fumer va avoir inévitablement avoir des conséquences positives sur le nombre de cigarettes fumées » souligne, pour sa part, Gregory Conley, président de l’American Vaping Association (photo).