Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Jan 2020 | International, Observatoire
 

À Chicago (Illinois), au lendemain du réveillon, ils étaient des centaines à se presser devant l’un des dix dispensaires autorisés à vendre du cannabis aux personnes âgées de plus de 21 ans.

Des queues de plus de douze heures ont même été enregistrées à certains endroits. Les clients étaient également nombreux dans les 27 autres établissements de l’état (voir 4 janvier 2020 ).

•• Certains ont dû fermer leurs portes temporairement, tandis que d’autres ont réservé la vente uniquement à l’usage thérapeutique. « On s’attendait à des pénuries puisqu’elles ont eu lieu dans tous les autres Etats qui ont légalisé le cannabis » a indiqué, à l’AFP, Paul Isaac, porte-parole du département de la régulation financière et professionnelle de l’Illinois.

•• Le jour de la légalisation du cannabis, les dispensaires ont ainsi enregistré 77 000 transactions et plus de 3,1 millions de dollars de recettes, selon les autorités.

En une semaine, elles ont atteint près de 11 millions de dollars, soit plus du double de la somme engrangée en une semaine par les commerçants en 2014 au Colorado, premier état américain à avoir autorisé la consommation (voir 23 juin 2016, 10 janvier 2015).

•• À partir de la mi-2020, l’état prévoit d’attribuer des licences d’exploitation à des dizaines de commerçants, cultivateurs et fournisseurs.