Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Mar 2019 | Trafic
 

Pas moins de 3 tonnes de tabac à chicha ont été retrouvées, dimanche 10 mars, dans un camion qui venait de Rome sur l’aire d’autoroute de l’A6 à Villabé (Essonne). La marchandise devait approvisionner un bar d’Arnouville (Val-d’Oise).

Le transporteur a été condamné à 18 mois de prison ferme, ce 12 mars par le tribunal d’Évry, et le commanditaire, propriétaire du bar à chicha à 12 mois avec sursis. Et à une amende douanière correspondant à la valeur de la marchandise saisie.

•• Des maquettes de maisons bien emballées … C’est ce qui a mis la puce à l’oreille des douaniers qui effectuaient, dimanche, une grande opération de contrôle des camions stationnés sur l’aire de repos de Villabé.

•• Le périple avait commencé la veille, à Rome. Le transporteur, venant lui aussi du Val-d’Oise, avait réceptionné la marchandise en provenance de Dubaï. Les douaniers italiens ayant laissé passer cette livraison arrivée par avion.

Puis le transporteur a contacté un de ses amis, un chauffeur de poids lourd italien, pour acheminer frauduleusement le tabac à chicha jusqu’en Ile-de-France.

•• Lors de la fouille du camion, les douaniers ont peiné à ouvrir un des cartons. Se sentant coincé, le transporteur, convoqué sur place, a proposé au douanier :« je vous donne 1 000 euros et vous me laissez repartir ». Une tentative de corruption qui n’a pas pris.

Grâce à leurs investigations, les gendarmes et les douaniers sont remontés jusqu’au commanditaire. Le chauffeur a affirmé pour sa part n’être au courant de rien, il a été relaxé au bénéfice du doute.

•• Décidément, les grosses saisies de tabac à chicha se multiplient (voir Lmdt des 28 juin ainsi que des 3 octobre et 14 décembre 2018).