Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Fév 2019 | International
 

Il n’y a pas que les prix des produits du tabac qui nous différencient de nos voisins ibères … Le contexte réglementaire, aussi.

Il suffit de constater comment le lancement, à Madrid, de l’Iqos 3 et Iqos 3 Multi (voir Lmdt des 29 octobre et 17 décembre 2018) a fait l’objet d’un traitement de choix dans les médias, la semaine dernière.

Notamment de la part de la presse « people » qui fait toujours un tabac, outre-Pyrénées, avec ses « famosos ». Lesquels (lesquelles, surtout) se laissent volontiers surprendre, par les paparazzis de service, « avec à la main cet espèce de stylo aux différentes couleurs ».

Et pas la main de n’importe qui : de l’actrice Paz Vega (photo) à Carla Bruni.

Avec, au fil des légendes de photos ou des articles, les messages qui vont bien : « Iqos mola » (littéralement, Iqos les branche) ; « ce dispositif révolutionnaire chauffe le tabac plutôt que de le brûler » ; « Philip Morris a investi 15 années et 4 milliards d’euros en Recherche & Développement ».