Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juin 2019 | International
 

Le Tribunal suprême espagnol vient de mettre un terme à un long conflit juridique opposant Altadis (Imperial Tobacco en Espagne) et les organisations syndicales représentant ses commerciaux.

Ceux-ci réclamaient à leur employeur des indemnités … pour avoir participé à des matchs de football – en dehors de leurs heures de travail – avec des estanqueros / buralistes.

•• Question d’interprétation. Les syndicats en question estimaient que ces parties de foot entraient pleinement dans le cadre de l’activité professionnelle des commerciaux.

Alors que l’entreprise n’a jamais voulu intégrer ces échanges footbalistiques, initiés par ses soins, dans le temps de travail de ses commerciaux. Encore moins les compter en heures supplémentaires. En spécifiant qu’aucune obligation de participation n’y était liée.

•• Après moults rebondissements juridiques, provoquant bien des débats entre spécialistes du droit social en Espagne, le Tribunal suprême de Madrid vient de trancher en dernière instance. En faveur de l’interprétation des organisations professionnelles.

•• De son côté, la Uñion de los Estanqueros – représentant les buralistes espagnols – a précisé aux médias, non sans ironie, que lorsque ses adhérents participaient à une partie de foot amateur avec des commerciaux du secteur ou autres, c’était bien en dehors de « leurs nombreuses heures de travail ».