Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Juil 2020 | International, Trafic
 

Et encore une !

Une nouvelle usine clandestine de tabac de contrebande vient d’être découverte, à Alcalá de Guadaíra, à une quinzaine de kilomètres de Séville.

Décidément, le phénomène déjà existant depuis pas mal de temps en Espagne, prend encore de l’ampleur (voir 4 mai, 6 janvier, 21 février).

Dans ce cas précis, le chef du réseau faisait l’objet de surveillance policière depuis la fin de l’année dernière.

Et c’est la saisie, en plein Séville, d’un camion transportant du tabac venant d’Europe de l’Est qui a déclenché le coup de filet dans le cadre d’une mission coordonnée de la douane, des services fiscaux et de la police nationale espagnoles.

Dans l’installation découverte dans un bâtiment industriel d’une petite zone d’activités : un stock de 4 tonnes de tabac prêt à être assemblé ; les machines qui vont avec ; des paquets vides et contrefaits au nom de différentes marques.

Les cartons ou les colis constitués étaient expédiés un peu partout en Espagne par l’intermédiaire de messageries. Le véritable lieu de stockage et de préparation du tabac étant situé dans une ferme aux alentours.