Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Avr 2018 | International, Trafic
 

Le « tabac thermomix » : cela correspond, en Espagne, à ces feuilles de tabac séchées et préparées que l’on retrouve sur le marché de la contrebande, et qu’il suffit de hacher chez soi pour en faire une sorte de tabac à rouler. Grossier mais « consommable ».

Des réseaux se sont spécialisés dans ce trafic, considéré à priori comme relativement moins dangereux que la contrebande de tabac prêt à la consommation (voir Lmdt des 17 novembre et 27 août 2017).

•• Dernier exemple : ce réseau démantelé, fin mars, par la Guardia Civil, entre Cordoue et Séville.

Huit personnes y sont impliquées se répartissant le travail entre réception de feuilles de tabac (par lots, dans des cartons venant de l’étranger), leur reconditionnement dans un atelier et la réparation de petits lots sur le marché de la contrebande.

•• C’est la découverte de tabac dans une fourgonnette, lors d’un contrôle routier, qui a permis de remonter la filière … jusqu’ à un atelier où 12 tonnes de feuilles de tabac étaient stockées.

•• D’après les premiers éléments de l’enquête, le tabac arrivait de plusieurs lieux de provenance : Perpignan, Rotterdam et la Pologne.