Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Août 2020 | International, Trafic
 

Opération « Straperlo » (marché noir) : tel est le nom de l’opération qui a permis aux autorités espagnoles (Guardia Civil, Douane, police nationale, police judiciaire, services fiscaux : soit 80 agents) de démanteler, en une semaine, un réseau de contrefaçon de grande envergure, établi en Galice, dans la région d’Orense.

Laquelle a toujours abrité une forte tradition de contrebande de tabac, soit dit en passant.

•• Au « tableau de chasse »,  présenté aux médias ce 24 août :

le montant record de 150 tonnes de tabac : feuilles de tabac brut, tabac à rouler, cigarettes de contrefaçon … (d’après nos informations,  le précédent record porte sur 69 tonnes / voir 12 novembre 2018).

parmi lesquelles 250 000 cigarettes de contrefaçon dans des paquets de marque Marlboro ;

25 arrestations (19 Ukrainiens, 3 Moldaves, 2 Roumains, 1 Portugais) ont eu lieu le 20 août. Les prévenus sont poursuivis pour participation à une entreprise criminelle, contrebande et atteintes à la santé publique ainsi qu’à la propriété intellectuelle.

•• Le réseau s’appuyait sur une usine clandestine principale à Coles (à 10 kilomètres d’Orense). C’est là où ont eu lieu l’essentiel des arrestations et que l’on a retrouvé des machines (d’origine roumaine semble-t-il), du tabac en matière première et des faux paquets de Marlboro.

Des ateliers et entrepôts complémentaires ont été perquisitionnés à Pontevedra et Valladolid (un stock de filtres). Avec du matériel de stockage, de fabrication et d’insonorisation. L’ensemble de l’organisation fonctionnait en mode production depuis le mois de mai.

•• Cet été aura vu la multiplication des cas d’usines clandestines en Espagne (voir 7 et 8 août, 21 juillet).

L’année dernière correspond à la découverte de 93 usines clandestines sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne (voir 29 juin).