Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Août 2019 | Profession
 

Grand et intéressant portrait de l’entreprise Logista dans les pages économiques du quotidien espagnol El Pais (18 août).

Avec un étonnement de la part du journaliste : côté à la Bourse de Madrid – avec comme actionnaires de référence Imperial Brands (50 %) et des fonds dépendant des groupes Blackrock, Allianz et Santander Asset Management – la plus grande entreprise logistique espagnole ne travaille pas avec les plateformes digitales.

« Pour des raisons incompréhensibles, les négociants (du e-commerce) ont décidé que le produit devait arriver gratuitement au consommateur … On avait anticipé, dès 2 000, en créant la plus grande plate-forme de e-commerce avec BBVA, El Corte Inglés, Telefónica et nous percevions 6 euros par envoi : on a dû fermer » rapporte Luis Egido, président de Logista (voir Lmdt du 10 juin 2014).

•• En fait, Logista approvisionne 300 000 points de vente en Espagne, France, Italie et Portugal : soit les buralistes et détaillants de tabac de ces quatre marchés mais aussi d’autres types de commerce (par exemple : 21 000 pharmacies en Espagne et au Portugal).

•• Quand Logista (issue de Tabacalera, puis d’Altadis) a été introduite à la bourse de Madrid, en 2000, les analystes ont demandé à Luis Egido comment il allait garantir la viabilité d’une entreprise dont l’activité est basée sur une activité cancérigène.

Sa réponse de l’époque est la même aujourd’hui : « cela fait mille ans que nous savons que le tabac va diminuer. Ce qui compte, c’est le service que nous apportons aux fabricants. Nous avons développé un tas de services qui n’existaient pas auparavant (…), par exemple, nous sommes pratiquement le seul groupe en Europe qui satisfasse aux exigences de la Directive Track and Trace » (voir Lmdt des 3 août et 11 mars).

•• En Espagne, Logista est aussi le plus grand distributeur de produits pharmaceutiques, devant les coopératives de répartiteurs : « la moitié de l’industrie pharmaceutique est cliente chez nous », Logista assurant, au-delà de ses 21 000 pharmacies, les livraisons dans un millier de laboratoires d’hôpitaux.

•• Enfin, l’article d’El Pais évoque la solide santé économique du groupe sans occulter les ajustements, en France, dus aux contraintes du marché tabac.