Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Mai 2019 | International
 

« Les mégots de cigarettes pourraient être recyclés en matériau d’acoustique pour la construction » : tel est le propos d’une équipe de chercheurs du département de physique appliquée de l’Université d’Estrémadure présentée, ce 13 mai, au « World Congress on Recycling » qui se tient à Valence.

•• Soutenue dans ses recherches par Altadis (filiale d’Imperial Brands en Espagne), l’équipe pluridisciplinaire du professeur Valentin Gómez Escobar (acousticiens, chimistes, mathématiciens, etc.) présentera les résultats de tests amenant à conclure que les filtres de cigarettes usagées peuvent présenter, après recyclage et traitement, des capacités d’absorption comparables, voire supérieures, à la laine de roche ou à la fibre de verre.

Des matériaux utilisés couramment pour faciliter l’acoustique ou réduire les bruits dans les bâtiments.

•• Le soutien à ces travaux de recherche – concrétisé par une convention – entre dans la politique de protection environnementale d’Altadis.

Au même titre qu’une campagne permanente de sensibilisation des fumeurs espagnols sur la nécessité absolue d’abandonner leurs mégots dans des lieux prévus à cet usage.