Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Déc 2019 | International
 

Les ventes de cigarettes en Espagne ont connu, depuis le début de cette année, une hausse de + 1,27 % en volume selon les données du Comisionado del Mercado de Tabacos (CMT), organisme assurant la tutelle du secteur. 

•• Réaction immédiate de la ministre de la Santé en fonction, María Luisa Carcedo, qui a estimé que la prévalence tabagique repartait à la hausse, au même niveau qu’en 2005 avant la précédente loi anti-tabac.

Son ministère a déjà lancé une campagne d’information contre le tabagisme – incluant la cigarette électronique et la chicha – avant de faire rembourser des substituts nicotiniques. Sachant que l’on est toujours en attente de la constitution d’un nouveau gouvernement de coalition en Espagne.

•• Rocio Ingelmo, directrice des Affaires publique d’Altadis (Imperial Brands), n’est pas d’accord avec l’analyse de la ministre et l’a fait savoir à nouveau dans El Economista.es ce 4 décembre : « la vente de tabac n’est pas en train d’augmenter en Espagne. Ce qui se passe c’est la baisse de la contrebande du fait de la stabilité des prix et de l’amélioration du niveau de vie : d’où la hausse de la distribution légale.

« Il faut tenir compte aussi de la progression des ventes dans les zones frontières où beaucoup de fumeurs Français viennent s’approvisionner à cause de la pression fiscale dans leur pays ».

•• Depuis le début de l’année, les hausses de vente les plus importantes ont été enregistré en Andalousie à Cadix (+ 5,27 %) et Séville (+ 5,22 %), les deux provinces les plus touchées, jusqu’à maintenant, par le marché illégal. À Malaga et à Huelva, zones également concernées par la contrebande, la situation est comparable (+ 3,64 % et + 3,19 % respectivement). Ce serait le fruit des mesures prises contre les trafics de tabac de contrebande.

Dans les régions frontalières de la France, on constate aussi des hausses de + 4,39 % à Gérone, + 4,80 % à Lleida et + 2,67 % au Pays Basque espagnol.  En juillet dernier, c’est même une moyenne de + 6 % des ventes par rapport à juillet 2018 qui a été constatée du côté espagnol de la frontière.

•• Et Rocío Ingelmo de rappeler que, depuis la dernière hausse de novembre, le prix moyen du paquet, côté français, est le double du prix moyen du paquet de cigarettes espagnol.