Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Nov 2020 | International, Profession
 

Une dépêche de l’agence de presse EFE, reprenant les informations du Comisionado del Mercado de Tabacos (autorité de tutelle du marché du tabac), indique que le marché des cigarettes a chuté de plus de 8,1 % en volume (-8,5 % en valeur) sur les 9 premiers mois de l’année. Soit un taux comparable à celui du premier semestre (voir 31 août).

•• Ce qui confirme que le marché espagnol du tabac ne se remet pas de la forte baisse de fréquentation, cette année, de touristes et de vacanciers venant de l’étranger. Et la décision française limitant la quantité de tabac pouvant être ramenée de l’étranger doit aussi y être pour quelque chose (voir 31 juillet).

Même si le mois de septembre ne fait apparaître qu’un recul de -5,7 % en volume (-6,1 % en valeur).

•• En revanche, le tabac à rouler connait une augmentation de + 4 % en volume; alors que le segment des cigares-cigarillos accuse un recul de -5,6 %.

•• En fonction des régions, les chiffres sont assez contrastés (pour les cigarettes), par exemple ;
Baléares: -38,5 %
 Valence: -11,2 %
 Navarre: -10 %
 Asturies : + 3,5 %

Au passage, rappelons le prix moyen du paquet de 20 cigarettes : 4,53 euros (-2 centimes par rapport à 2019).

•• Le marché du tabac espagnol se répartit de la façon suivante :
Philip Morris : 30,7 %
Altadis : 28,1%
JTI : 25,1%
BAT : 10,3 %