Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Déc 2019 | International, Profession
 

Le tribunal de commerce de Madrid vient de condamner Philip Morris Espagne pour « faits de concurrence déloyale à travers des publicités illicites pour l’Iqos et les Heets » et oblige ainsi le fabricant à suspendre sa communication sur le sujet.

Altadis (Imperial Brands) avait porté plainte contre Philip Morris, l’année dernière, en s’appuyant sur la loi espagnole qui interdit toute publicité (extérieure au point de vente) sur le tabac, depuis 2005.

Et en arguant que la promotion de l’Iqos et de ses Heets, telle qu’elle se présentait dans les médias, correspondait à de la concurrence déloyale vis-à-vis des autres acteurs du marché du tabac (voir 27 février 2019).

Globalement, le tribunal a estimé que la communication de l’Iqos en Espagne revenait, en définitive, à promouvoir du tabac même si le dispositif n’était pas un produit du tabac en soi : « sous l’apparence d’une information sur une innovation technologique, il s’agit d’un message publicitaire ».

À suivre.

(Voir aussi 5 février 2017).