Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Jan 2017 | International, Trafic
 

Cela marche : « nocontrabando.altadis.com » tel est le nom du site – et de l’application – lancés par Altadis (filiale d’Imperial Brands) permettant de faire remonter discrètement des informations sur des points ou des faits de contrebande du tabac (voir Lmdt du 28 juillet 2016).

1 360 dénonciations ont été reçues. Transmises ensuite aux forces de l’ordre. Dont 797 lors du second semestre, ce qui témoigne d’une montée en puissance de l’outil (25,6 % par l’application).

La plupart du temps, ce sont des petits commerces alimentaires ou des bars – n’ayant pas de machines distributrices de tabac autorisées – qui sont ainsi dénoncés.

Les trois régions les plus touchées : l’Andalousie (68 % des cas), Valence (7 %) et Madrid (6 %).