Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Juil 2016 | International
 

Espagne Contrebande campagneDepuis, le début de l’année, le portail web « No contrabando » d’Altadis a enregistré 562 alertes de vente illégale de tabac (voir Lmdt du 14 mai). L’Andalousie cumule 74 % des dénonciations, suivie par les régions de Valence (6,6 %) et d’Estrémadure (5 %). Par province, ce sont Séville (23 %) et Cordoue (16,5 %) qui sont en tête.

Depuis son lancement en avril 2015, l’outil a reçu une moyenne mensuelle de 100 dénonciations qui sont redirigées vers les forces de sécurité et les douanes. Depuis le mois de juin dernier, « No contrabando » a même développé une application gratuite du même nom.

Début juillet, Altadis a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation du grand public (voir Lmdt des 17, 16 et 15 septembre 2014) sur le thème, cette année, « la contrebande laisse son empreinte : lui faire front est de notre responsabilité ». Affiches et dépliants ont été distribués chez 4 600 estanqueros d’Andalousie, d’Estrémadure, de Castilla-La Mancha et de Madrid, régions les plus touchées par le commerce illicite du tabac.