Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Juin 2021 | Pression normative
 

Après les plages, la municipalité rochelaise a étendu son action de prévention contre le tabagisme en inaugurant le dispositif « Parcs sans tabac » ce vendredi 28 mai, avant la Journée mondiale sans tabac. Désormais, cinq espaces – jardins et parcs – arborent le panneau de prévention (dans les intentions) et d’interdiction (dans les faits). 

La démarche de la ville a commencé en 2019, avec la labellisation « Plages sans tabac » pour « les Minimes » et de « la Concurrence », deux sites réputés. L’arrêté d’interdiction de fumer a été étendu à une troisième plage l’année suivante.

Enfin, des espaces sans tabac ont été décrétés aux abords des aires de jeux, sur les parvis des écoles maternelles et élémentaires, ainsi que devant les crèches municipales.

En parallèle de ce dispositif, la ville s’est portée candidate à l’appel à projet de l’Institut national du Cancer (Inca) « Agir en santé publique », afin d’évaluer l’impact en santé des lieux sans tabac déployés depuis 2019. Les résultats seront connus en octobre (il serait temps / ndlr ).

Le président départemental de la Ligue contre le Cancer souhaiterait que les abords des lieux sportifs soient également déclarés « sans tabac » dans un avenir proche, « devant le stade Marcel-Deflandre par exemple » (du Stade Rochelais, vice-champion d’Europe de rugby).

Voir aussi 25 mars et 29 mai.