Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Août 2018 | Pression normative
 

La-Grande-Motte (Hérault) avait pris un arrêté anti-chicha, dès 2010. Mais elle a décidé de frapper plus fort, cette année. 

•• Après une première opération de sensibilisation, 28 officiers de la gendarmerie et de la police de sécurité du quotidien ont mené une intervention plus répressive, le 21 août.

Pour le capitaine Antoine Garcia, l’intervention des forces de l’ordre aurait été causée après le constat de plusieurs incivilités sur la plage (sans préciser lesquelles). Six contraventions ont été dressées en plein-après midi sur la plage du Grand-Travers.

•• Par ailleurs, dans le Var, la mairie de La Garde-Freinet (2 000 habitants) a interdit la consommation de tabac à narguilé, entre midi et deux heures du matin à proximité des lieux publics : école, mairie et commerces.

Le maire avait exposé ses raisons au conseil municipal : « une enquête de la police municipale a montré que cette consommation était une atteinte à la salubrité publique puisqu’elle s’accompagne de crachats et de dépôts de déchets sur la voie publique. Sans compter les risques d’incendies. »

« C’est une très bonne décision nous a dit une vacancière », a confié à la presse locale l’office de tourisme. Pour l’instant, la police municipale n’a dressé aucun procès-verbal à l’encontre de fumeurs de chicha.