Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Mai 2021 | Pression normative
 

Limours a ouvert le bal en 2016 (voir 1er octobre 2016) … Depuis, d’autres communes ont suivi. À tel point qu’avec 87 « espaces sans tabac », l’Essonne est le département le plus en pointe de l’Ile-de-France sur ce dispositif, porté depuis près de dix ans par la Ligue contre le Cancer. 

Ce 19 mai, ce fut au tour du conseil départemental d’inaugurer, lui-même, son premier site placé sous ce label : le domaine de Montauger, à Lisses.

•• « Nous allons essayer de progressivement étendre cette mesure à l’ensemble de nos sites départementaux » annonce, dans Le Parisien, François Durovray, président (LR) de l’Essonne.

« Il y a trente ans, quand la loi Évin est passée, personne n’imaginait qu’on arrêterait de fumer dans le métro par exemple. Je pense que culturellement, on va abandonner l’idée de fumer dans certains espaces. »

•• Natacha Hiolin, directrice du comité essonnien de la Ligue contre le Cancer, l’espère bien :   « Hervé Gauthier, notre président, et François Durovray ont cosigné un courrier pour inciter les communes à créer des espaces sans tabac, et nous avons déjà plusieurs retours. Il ne s’agit pas d’interdire mais de dénormaliser la cigarette, notamment vis-à-vis des jeunes populations. Nous avons ainsi créé des pochoirs qui peuvent être dessinés aux abords des écoles, des collèges, des lycées … ».

•• Depuis la première plage sans tabac à Nice (voir 19 février 2012), « la Ligue contre le cancer a labellisé 3 730 espaces sans tabac en France » indique Yana Dimitrova, chargée de mission prévention pour la Ligue.

En Ile-de-France, les Yvelines et les Hauts-de-Seine n’en disposent pas encore. Le Val-de-Marne n’en a qu’un, la Seine-Saint-Denis 29, la Seine-et-Marne 35 et Paris 34, selon les données du questionnaire adressé en 2020 aux communes par la Ligue contre le Cancer. Mais la capitale transforme, depuis le printemps 2019, plus d’une cinquantaine de parcs et jardins en sanctuaire interdit à la cigarette (voir 31 mai 2019 et 26 janvier 2021).