Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Déc 2019 | Trafic
 

Le 19 septembre dernier, à Caen, la police décide de contrôler un Renault Scenic bleu dont le feu arrière ne fonctionnait pas.

Bonne pioche. Les agents remarquent, à l’intérieur, des cartons pleins de cartouches de cigarettes : une centaine.

Le propriétaire du véhicule, un homme de 36 ans, a été jugé ce lundi 23 décembre par le tribunal correctionnel de Caen pour recel.

Il a expliqué qu’il avait reçu 200 euros « pour emmener quelqu’un à Paris … qui achetait des cigarettes à Barbès … qu’il fallait ensuite ramener à Caen. Ce ne sont pas les miennes … ». Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis.