Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Oct 2016 | E-cigarette
 

E-cigarette Mois de la VapeÀ J-6, la campagne de lutte contre le tabagisme « Moi(s) sans tabac » (voir Lmdt du 6 octobre) aurait déjà mobilisé un peu plus de 70 000 participants (nombre d’inscrits ou de soutien à un proche sur le site dédié de « tabac-info.service.fr). Des camions « jaunes » sillonnent une douzaine de villes de France, des réunions ou points d’information sont organisés dans des lieux de santé. Sans oublier les vitrines de pharmacies arborant l’affiche …

Déçue de ne pas avoir été associé officiellement à l’opération, la communauté des vapoteurs a donc décidé de développer toute une série d’initiatives pour prendre part à l’événement. Par exemple :

•• Bertrand Dautzenberg (président de Paris sans Tabac et président de la commission cigarette électronique de l’Afnor en 2015) organise la première « Évaluation pour la Recherche d’un Plaisir Immédiat de la Vape pour Arrêter de Fumer ». Plusieurs dizaines de fumeurs sont invités, au cours de cinq réunions parisiennes, à tester à l’aveugle des e-liquides sur une cigarette électronique connectée à double chambre de vaporisation : avec du matériel fourni par Enovap (voir Lmdt des 8 et 1er avril) et les laboratoires Xérès.

•• Le mouvement « Mois de la Vape », initié par le groupe facebook « La tribune du Vapoteur », prévoit la mise en place d’événements, d’actions et l’ouverture d’un site web officiel. « La Vape est malheureusement reléguée dans un sous-chapitre d’un kit d’aide à l’arrêt du tabac dont le contenant est aussi navrant que le contenu … Avec l’expérience des années passées, nous avons appris à rester polis et courtois envers ceux qui dénigrent la vape par intérêts ou par ignorance. Montrons aux réticents que la vape n’est pas ce que les politiques et les médias en disent » annonce le communiqué de lancement.

•• L’Aiduce (Association indépendante des Utilisateurs de Cigarette électronique / voir Lmdt des 10 et 7 juillet) a été sollicitée par deux hôpitaux parisiens pour présenter la vape lors de deux opérations en novembre « Vapes ou substituts nicotiniques, l’essentiel c’est l’arrêt ».

•• Le Respadd (Réseau de prévention des Addictions / voir Lmdt des 3 mai, 21 juillet et 5 octobre), en partenariat avec l’AP-HP, propose d’accompagner, pendant tout le mois de novembre, 400 fumeurs en situation de fragilité. Dans près de 20 centres en Ile-de-France, seront distribués gratuitement des traitements de substitution nicotinique pour 300 fumeurs. En complément, des bénévoles de la « Vape du cœur » proposeront une prise en charge combinée : traitements de substitution financées par l’Assurance Maladie / délivrance gratuite de cigarettes électroniques.