Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Mai 2019 | Profession
 

À l’occasion des élections européennes, on sait que la Confédération a édité un document destiné aux candidats qui est également disponible avec Le Losange de mai (voir Lmdt du 2 mai).

Sur le plan européen, la CEDT vient de publier – au nom de tous ses membres – une lettre ouverte que nous reproduisons ici-même.

Rappelons que la Confédération européenne des Détaillants de Tabac est présidée par l’autrichien Peter Schweinschwaller, récemment élu (voir Lmdt du 7 février). Phillippe Coy en est le vice-président. L’italien Giovanni Risso, le secrétaire général. Et le hongrois Antal Lengyel, le trésorier.

« Vous êtes candidats aux prochaines élections européennes se tenant dans nos différents européens entre le 23 et 26 mai. Au titre d’une organisation européenne représentant 150 000 commerces de proximité/détaillants de tabac, intégrés dans la vie quotidienne de nos concitoyens, nous souhaitons vous adresser ce message de présentation et d’offre de dialogue.

« Nos réseaux de points de vente sont présents en Italie, France, Espagne, Autriche, Grèce et Hongrie et compte plus de 40 millions de citoyens européens qui visitent nos magasins chaque jour. Nos réseaux présentent la caractéristique commune d’être sous la tutelle des administrations fiscales ou douanières de leur pays respectif. Ces administrations leur attribuent, selon des procédures strictes, des licences ou autorisations pour la vente au détail de produits du tabac ou de leurs dérivés.

« Les hommes et les femmes qui tiennent ces points de vente sont responsables, au nom de ce statut particulier, de la mise en œuvre et de la conformité de la politique de santé publique de la Communauté européenne et de leur état-membre respectif: respect des normes sanitaires et des standards concernant la distribution des produits du tabac et de leurs dérivés; interdiction de la vente aux mineurs; sécurité des remontées fiscales ; suivi de la traçabilité de produits vendus à des prix officiels.

« Leur existence est la seule garantie du contrôle de la vente de tabac par la puissance publique et la réponse efficace aux ventes sans contrôle de produits de contrebande dont la prolifération est une menace pour la santé publique européenne. Nous sommes également le réseau idéal pour la vente de produits de nouvelle génération contenant ou non de la nicotine.

« Sachez donc que ces hommes et ces femmes, réunis bien souvent dans le cadre d’entreprises familiales, sont formés et s’avèrent spécialisés dans la vente (et la non vente aux mineurs) de produits à addictions.

« Ils ont, par ailleurs, une activité diversifiée leur permettant d’assurer la vente de produits et services de proximité et représentent, à ce titre, des acteurs économiques – clés tant dans la vie des zones rurales que des centres-villes ou des zones urbaines périphériques. Ils assurent l’emploi de 360 000 personnes. On leur prête, enfin, un rôle de lien social : une présence et un accueil humains quand l’humain est indispensable.

« Voilà le simple et fort témoignage que nous souhaitions vous exprimer. Sachez que nous sommes à votre disposition pour tout échange et dialogue en cette période de campagne électorale. »