Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Fév 2020 | Profession
 

Exclusivement centré sur le cautionnement des fournisseurs des buralistes pendant des années (tabac, jeux), le groupe EDC se positionne désormais comme un outil financier au service de la profession.

De quoi booster les projets des buralistes, notamment dans le cadre du plan de Transformation … comme le détaille Yvan Parrot, directeur général, dans le dernier Losange.

•• Trois types de services peuvent ainsi faciliter la démarche de Transformation :

• aider à trouver le meilleur financement possible grâce aux conditions très avantageuses négociées par l’EDC auprès des banques. Les premiers dossiers finalisés ont ainsi bénéficié de taux inférieurs de 0,5 à 1 point par rapport aux banques ;

contre-garantir des prêts bancaires à hauteur de 60 % ;

• accéder à une solution de location-vente (avec les quatre agenceurs SAF, Promodern, NAP et Agencement Shop) pour le financement des aménagements mobiliers, les loyers étant traités comme des charges dans le compte d’exploitation.

•• « Faire appel aux services financiers de l’EDC permet au buraliste de na pas concentrer tous ses financements dans sa banque et lui donne plus de marge de manœuvre pour négocier avec elle un besoin ponctuel de trésorerie ou un crédit supplémentaire » résume Yves Parrot.

Autre avantage et non des moindres : EDC ne facture aucun frais de dossier et demande aux banques de faire pareil.