Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mai 2017 | Observatoire
 

Elle a réussi son coup, Marisol Touraine, qui brigue le siège de députée de la troisième circonscription d’Indre-et-Loire. Siège qu’elle n’a tenu qu’un mois … lors de la dernière législature, pour cause de fonction ministérielle. Avec les résultats que l’on connait.

•• Un vrai tour de passe-passe à la Marisol : je reçois l’investiture officielle du parti socialiste ; je manœuvre, cependant, pour qu’aucun candidat investi par « En Marche » ne se présente contre moi ; puis, je sors une affiche électorale signée « Marisol Touraine, candidate de la majorité présidentielle avec Emmanuel Macron ». Du grand art.

•• De son côté, la chambre syndicale des buralistes d’Indre-et-Loire (présidée par Matthieu Meunier) vient d’éditer une affiche rappelant la responsabilité de la ministre dans cette affaire du paquet neutre : une mesure qui ne sert à rien sur le plan de la santé publique …

•• Côté PS, le premier secrétaire départemental, Francis Gérard, a annoncé au Figaro (le 25 mai) : « on propose de la traduire en commission des conflits pour l’exclure (…) elle joue un double jeu en bravant le vote des militants socialistes qui l’avaient désignée, et qui ne se sentent pas représentés par cet opportunisme électoraliste ».

Une soixantaine de militants et de cadres de la fédération PS d’Indre-et-Loire viennent de lancer un appel contre l’ex-ministre. Député d’une circonscription voisine, le socialiste Laurent Baumel parle ouvertement de duplicité.

•• Réaction de Marisol : « je suis socialiste, j’ai porté des réformes sociales au niveau du Gouvernement (…) Je fais campagne pour Emmanuel Macron, pour que des hommes et des femmes de gauche siègent à l’Assemblée nationale ».

•• Parmi les autres candidats, la mère du paquet neutre va devoir compter sur une responsable locale d’« En Marche », non investie. Ainsi que sur la candidate investie LR/ UDI, Sophie Auconie (voir Lmdt du 3 juillet 2013). Mais cette dernière est concurrencée par le maire LR de Loches. Il y a aussi une candidature FN.

•• Autant dire que tout peut se passer dans cette grande circonscription allant de communes de l’agglomération tourangelle jusqu’aux zones rurales voisinant l’Indre. Rappelons qu’il faut recueillir 12,5 % des suffrages pour être présent au second tour.