Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Sep 2020 | E-cigarette
 

Stratégies marketing douteuses, lobbying agressif … : derrière les promesses d’une cigarette électronique moins nocive, enquête sur la réalité de ce nouveau produit phare et les dangers de la nicotine.

C’est le pitch de la bande annonce du documentaire d’Arte, diffusé ce 22 septembre à 20h50, intitulé « Cloper sans fumée : la nicotine résiste ».

•• Sur la bande annonce, on retrouve Yves Martinet (président du Comité national contre le Tabagisme) et le discours récurrent : « l’objectif de l’industrie du tabac, c’est de faire en sorte que les usagers restent « addict » à la nicotine ». Puis le message alarmiste : « mêmes cibles, nouveau look et danger(s) avéré(s) ».

•• Le texte de présentation sur le site d’Arte est encore plus « noire ». Extraits …

« Présentée comme une aide au sevrage tabagique, la cigarette électronique a la réputation d’être moins nocive que la version classique. Mais qu’en est-il vraiment ? (…)

« Malgré les risques déclarés, l’industrie de la nicotine, d’un redoutable cynisme, cible dès à présent les très jeunes, dont elle s’emploie à faire les fumeurs de demain, d’autant que plus l’addiction commence tôt, plus il est compliqué de s’en défaire – une réalité connue depuis les années 1960.

« Marketing intense dans les pays émergents, lobbies puissants, études douteuses : les marques d’e-cigarettes disposent d’un arsenal impressionnant pour promouvoir leurs produits. Ni les procès ni les campagnes de sensibilisation ne parviennent à contrer leur offensive commerciale agressive. Banalisée à l’extrême et pourtant aussi addictive que l’héroïne, la nicotine a encore de beaux jours devant elle ».

•• On est dans l’attente d’informations plus équilibrées.