Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Juil 2019 | International
 

Philip Morris fait – une nouvelle fois – l’objet de toutes les attentions pour son partenariat controversé avec le pavillon suisse de l’Expo universelle 2020 qui se tiendra à Dubaï du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021. 

Placée sous le thème « Connecter les esprits, créer l’avenir », la manifestation attend 25 millions de visiteurs.

•• Il faut savoir que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a édicté, depuis 2011, des règles strictes concernant les expositions internationales. Les entreprises de tabac ne peuvent pas en être des sponsors. Aucun produit du tabac ne peut y être vendu, ou faire l’objet d’une promotion publicitaire. La règle vaut aussi pour les e-cigarettes.

Et donc l’OMS mène actuellement des discussions plutôt agressives sur le partenariat, cité plus haut, avec Berne et le Bureau International des Expositions (BIE) à Paris qui est en lien avec l’organisateur de l’Expo universelle 2020.

•• Or, le partenariat prévu avec le Pavillon suisse est conforme aux directives et règlements applicables à l’Expo, estime, de son côté, Philip Morris dont le siège opérationnel est à Lausanne et qui explique vouloir présenter à Dubaï « sa vision du futur pour remplacer la cigarette ».

Selon les informations de presse du 22 juillet, le cigarettier a prévu d’investir 1,8 million de francs suisse (1,6 million d’euros) pour être représenté dans le pavillon suisse. Le groupe est, d’ailleurs, désigné sur le site internet de la Maison suisse à Dubaï comme son partenaire principal avec le fabriquant d’ascenseurs Schindler.

•• Et surtout, ce même lundi, le fabricant a reçu le soutien appuyé du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) suisse. « Selon le Bureau International des Expositions, les pavillons nationaux sont libres en matière d’activités de parrainage. Il faut distinguer entre les sponsors des organisateurs de l’Expo et ceux des pavillons » précise le DFAE.

En outre, Philip Morris ne disposera pas de son propre espace dans l’exposition. Les produits de cette entreprise ne seront pas distribués et la présence du cigarettier dans le pavillon se concentrera dans le bar, sur la terrasse du toit, et ne fera pas partie du parcours des visiteurs. Le bar ne sera accessible qu’aux plus de 21 ans.

•• Toujours selon le DFAE, Philip Morris ne fera la promotion que d’un seul produit … lequel a été développé comme alternative à la cigarette : Iqos. L’organisme mentionne, enfin, que sans ce sponsor il serait difficile qu’il y ait un pavillon tout court.