Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Sep 2015 | Pression normative
 

Code nutritionnel Loi SantéContrairement à ce que certains feignent de croire, il y a un rapport entre le projet de paquet neutre de Marisol Touraine et le code nutritionnel dont elle assure également la promotion. 

Fondamentalement : on y verra une même volonté de transformer, à un degré ou à un autre, le conditionnement même d’un produit, autorisé à la consommation, en une arme contre le produit lui même.

Ceci, plutôt que de s’en tenir à des messages de prévention faisant appel au sens des responsabilités (voir Lmdt du 31 mars).

Comme le rappelle le JDD (daté du 20 septembre), ce fameux code nutritionnel repose sur un système de cinq couleurs hiérarchisant les avertissements : du vert (produit alimentaire bien équilibré) au rouge (mal équilibré et, donc, pas conseillé).

On devrait trouver ce code sur les emballages de produits du quotidien : beurre, thé, pizza, brochettes, etc.

Et comme on s’en doute, les avis sont contrastés. Des associations se déclarent favorables à ces cinq pictogrammes. Elles ont été impuissantes à freiner le développement de l’obésité en France ; elles y voient un premier pas vers une stigmatisation future par l’image. Pour sa part, l’Ania (Association nationale des Industries alimentaires) voudrait bien que le feu rouge soit remplacé par un triangle violet.

Toujours selon le JDD, ces protagonistes se retrouvent, ce mardi 22 septembre, pour une réunion avec la DGS (Direction générale de la Santé).

De toute façon, là aussi, on se dirige vers la voie de la stigmatisation.