Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Déc 2020 | Trafic
 

Un cas révélateur de l’une des mutations d’un marché de la contrebande de tabac, de plus en plus investi par des petits dealers de stupéfiants. Prêts à en découdre. 

Cela faisait plusieurs semaines que les gendarmes surveillaient cet habitant de Valdahon  (commune accueillant un célèbre camp militaire d’entraînement, à 30 kilomètres de Besançon), un suspect d’une trentaine d’années.

Soupçonné de trafic de stupéfiants, il a été interpellé, ce mercredi 25 novembre, à son domicile.

•• En fait, plusieurs perquisitions ont été menées. Chez lui, les militaires ont saisi 500 grammes de résine de cannabis, 116 grammes d’herbe … mais aussi 260 paquets de cigarette de contrebande et un pistolet d’alarme. Chez sa mère, un lieu plus sûr, 40 000 euros en liasses de billets ont été retrouvés dans une petite boîte.

Dans le cadre des investigations, 23 consommateurs ont été entendus. D’après les éléments des gendarmes, ces personnes ont reconnu s’approvisionner en cannabis chez lui. On suppose qu’il devait en être de même avec les cigarettes.

•• Après sa garde à vue, le vendeur présumé a été présenté à la justice, ce vendredi 27 novembre, qui lui a octroyé un délai pour préparer sa défense devant le tribunal correctionnel. Rendez-vous le 30 décembre.