Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Fév 2015 | Trafic
 

Intéressant cet article du Point de cette semaine nous confirmant le lien entre contrebande et financement du terrorisme.

Said KouachiIl révèle que les Douanes du centre de fret postal de Roissy avaient coincé Saïd Kouachi, il y a deux ans, dans un trafic de fausses Nike venant de Chine. Ce qui avait valu au tueur de Charlie une simple amende.

Et Le Point reprend en indiquant qu’au cours de l’année dernière, la Direction du Renseignement et des Enquêtes douanières avait rouvert le dossier, alertée par la Préfecture de Paris. Laquelle cesse ses écoutes et filatures quand l’aîné des Kouachi part s’installer à Reims. L’affaire revient alors dans la zone de compétence de la DGSI qui, de manière inexplicable, n’active pas son antenne de Reims « et décline la proposition des Douanes de pousser plus loin leur enquête sur le business de Saïd » souligne l’hebdomadaire.

Outre le flair des Douanes, cette affaire nous confirme combien la contrebande est un moyen de financement du terrorisme. Cette fois-ci, il s’agissait de contrefaçon de chaussures. Il y a d’autres cas où c’est le tabac de contrebande qui doit jouer ce rôle (voir Lmdt du 11 janvier).