Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Fév 2019 | Trafic
 

C’est du Centre de dédouanement postal de Chilly-Mazarin (au sud-ouest de Paris, près d’Orly) que Gérald Darmanin va présenter les résultats de la Douane française pour l’année 2018, demain matin (voir Lmdt du 21 février 2019).

Aux côtés de Rodolphe Gintz, Directeur général des Douanes et Droits indirects. Et en présence de Philippe Coy.

Ce bilan comprendra l’ensemble des multiples activités de la Douane.

Mais les circonstances sont telles que l’on y parlera beaucoup de saisies de tabac.

D’abord parce qu’il y a un an, le ministre de l’Action et des Comptes publics avait fait du tabac illégal un objectif prioritaire pour l’administration douanière (voir Lmdt du 13 mars 2018).

 Ensuite, nous sommes à moins d’une semaine de l’application d’une nouvelle couche de fiscalité sur les produits du tabac, le 1er mars, laquelle devrait se traduire par une augmentation générale des prix (voir Lmdt du 22 février 2019).

Et dont la liste d’homologation des prix n’est toujours pas parue, au Journal Officiel, ce matin.

 Enfin, le choix du lieu se révèle significatif : « le ministre assistera à (…) une démonstration de contrôle des colis postaux (…) Compte tenu de l’explosion du e-commerce et de l’accroissement du nombre de marchandises de fraude arrivant par voie de colis, courrier ou fret express, les services douaniers sont présents dans ce secteur, comme ils le sont dans les ports, aéroports et principaux axes routiers pour déjouer les trafics » précise le communiqué de Bercy invitant les médias à Chilly-Mazarin.