Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Fév 2021 | Trafic
 

En l’espace de 14 jours, les douaniers ont mis la main sur plus d’une centaine de kilos de tabac, sur l’A31, et venant du Luxembourg. Certains contrevenants n’en étaient pas à leur coup d’essai. Deux exemples rapportés par L’Est Républicain

•• Le 28 novembre dernier, en début de soirée, les douaniers ont repéré une automobile avec à son bord quatre individus à l’entrée du territoire français et ont sommé le conducteur d’emprunter une bretelle de sortie en vue d’un contrôle. De prime abord, le chauffeur semblait coopérer : il a ralenti sur sa voie … mais beaucoup trop.

Voilà l’auto circulant à moins de 50km/h ! Des renforts sont appelés. Entre-temps, le chauffeur a remis les gaz pour échapper au contrôle. Au terme d’une course-poursuite, les forces douanières sont parvenues à enserrer le véhicule.

Elles découvriront près de 40 kilos de tabac disséminés dans l’habitacle. Sans compter un peu de résine de cannabis (7 grammes) et l’arrêtoir d’une culasse, pièce d’une arme de catégorie B.

Février 2021. Trois des quatre mis en cause ont dû s’expliquer devant le tribunal judiciaire de Thionville. Le chauffeur en récidive a été condamné à 6 mois de prison ferme (aménageable grâce à un bracelet électronique), ainsi que 1 000 euros d’amende, pour avoir tenté de se faire la belle. Les deux passagers se voient infliger 6 mois et 4 mois avec sursis.

Le trio devra solidairement s’acquitter de l’amende douanière : 16 462 euros.

•• Deux semaines plus tôt, le 11 novembre, toujours sur l’A31, une escouade de douaniers avait dans le collimateur le véhicule d’un couple originaire de Limoges, qui revenait de ses emplettes luxembourgeoises. Le contrôle a permis de mettre la main sur l’équivalent de 52,50 kilos de tabac, soit 169 pots et 9 cartouches.

De leur aveu, les « navetteurs » réalisent plusieurs allers-retours vers le Grand-Duché tous les 3 à 4 mois. Absents le jour de l’audience au tribunal, les contrevenants vont vite être mis au parfum : quatre mois de prison ferme pour le conducteur, quatre mois avec sursis pour sa femme. Et 45 400 euros d’amende douanière à régler solidairement.

Voir aussi 12 février 2021 et 21 novembre 2020.