Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Mai 2019 | Trafic
 

Le cannabis … son petit trafic à tous les coins de rue … son importation massive sur le marché français … son éventuelle légalisation : on en parle plus ou moins dans les débats présidant à chaque échéance électorale. Et puis, le temps passe.

Notre pays se conforte dans sa position de leader de la consommation européenne. Les autorités sanitaires se comportent comme s’il n’y avait pas de sujet.

Pendant ce temps, la Douane travaille : 7,4 tonnes de cannabis saisies sur une vedette rapide, en pleine Méditerranée, à une centaine de kilomètres des côtes algériennes. Avec l’appui de la Marine nationale.

•• Le bateau de trafiquants (un ancien engin de course) a été repéré, jeudi matin, par un avion de la surveillance de la Douane volant à haute altitude pour ne pas se faire remarquer. Dans l’après-midi, deux patrouilleurs de la Marine nationale et de la Douane ont été dépêchés sur place : à bord de leurs canots pneumatiques, 12 marins et 8 douaniers donnent l’assaut.

•• Les trafiquants, détenteurs de passeports turcs, « n’étaient pas armés et n’ont pas opposé de résistance » a annoncé Max Ballarin, directeur des gardes-côtes de la Douane en Méditerranée. Provenant probablement du Maroc (14 000 litres de carburants dans les réservoirs), leur vedette comprenait 232 colis de cannabis, soit 7,4 tonnes, soit 52 millions d’euros estimés à la revente.

Le bateau est actuellement à Toulon est l’affaire est entre les mains du Procureur de la République de Marseille.