Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Mai 2021 | Trafic
 

La fin des restrictions de déplacement et la réouverture des frontières amènent la Douane à mettre en place leurs opérations de surveillance (même si la garde n’avait jamais été baissée / voir 2 avril). 

Deux saisies importantes viennent d’être annoncées. 

•• Dans les Pyrénées-Orientales, ce mercredi 12 mai, les services de la Douane ont signalé un véhicule repéré pour faire des allers-retours trop réguliers en Espagne. La Brigade anti-Criminalité de Perpignan a pris le relais et intercepté le conducteur en début d’après-midi, rapporte L’Indépendant.

À bord du véhicule, les policiers ont trouvé 425 cartouches de cigarettes.

Pour financer son trafic, le conducteur aurait emprunté de l’argent à des connaissances. Objectif: revendre les cigarettes aux alentours de 6 euros le paquet. Le quadragénaire ainsi que son passager ont été placés en garde à vue. L’enquête a été confiée à la Brigade financière de la Sureté départementale.

•• Dans l’Eure, les services de la Douane ont intercepté, ce lundi 10 mai, des individus transportant d’importantes quantités de cigarettes. Deux perquisitions menées à leur domicile ont permis de saisir au total 3 100 cartouches (photo).

Selon les enquêteurs, la marchandise de contrebande proviendrait d’une usine clandestine en Belgique (voir 4 février). Les quatre individus arrêtés et jugés en comparution immédiate ont écopé – comme le détaille Paris Normandie – de 12 mois à 4 ans de prison ferme, assortis de 10 500 euros à 234 000 euros d’amende, ainsi que d’une amende douanière de 6,6 millions d’euros.