Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Mai 2021 | Trafic
 

Le directeur régional de la Douane des Pyrénées-Orientales et l’Aude, Benoît Godart, a présenté, ce vendredi 21 mai, le bilan de l’année écoulée.

Malgré le contexte sanitaire et les confinements, les équipes douanières enregistrent une augmentation sensible des saisies de produits stupéfiants, de cigarettes de contrebande, et d’argent liquide non déclaré (voir 27 février 2019, 12 janvier 2021).

« Quand ils ont eu des ouvertures, les trafiquants les ont saisies. Et puisqu’il y avait moins de trafic de voitures mais toujours autant de camions pour transporter des marchandises, il nous était plus facile d’intervenir sur des véhicules suspects » déclare-t-il selon L’Indépendant.

•• La lutte contre les trafics de produits stupéfiants tient une part importante et représente environ 50 % de leur activité du fait de leur frontière commune avec l’Espagne (9,4 tonnes contre 7,2 tonnes l’année précédente).

La contrebande de tabac et cigarettes a elle aussi considérablement augmenté durant l’année 2020, avec une progression de près de 20 %, soit 10,7 tonnes saisies. La proximité de l’Espagne et de l’Andorre joue naturellement

•• « Depuis le Brexit, nous sommes le pays de l’Union européenne qui affiche les prix les plus élevés. Il s’agit donc d’un trafic intéressant, moins risqué que les stupéfiants et avec une importante plus-value potentielle » note le Directeur régional de la Douane.

Il relève d’ailleurs une méthode récurrente dans la contrebande : « en réalité, elle ne date pas d’hier, mais elle n’était plus utilisée. Désormais, il n’est pas rare de tomber sur des groupes de 20 personnes qui transportent des ballots de cigarettes de 50 kilos sur le dos, à pied, par la montagne pyrénéenne », souligne-t-il ( voir les 28 janvier 2021 et 6 novembre 2020).

•• « On note une recrudescence des oppositions à fonction, autrement dit les refus d’obtempérer, et souvent pour pas grand-chose » poursuit le Directeur de la Douane. Exemple : le 9 décembre 2020, les agents de la brigade de Porta (à la frontière andorrane) veulent contrôler un véhicule avec deux personnes à bord. S’il semble d’abord se soumettre, le conducteur accélère brutalement.

Une course-poursuite s’engage alors sur une route balayée par des rafales de vent et de neige. Au cours de la poursuite, le conducteur jette un sac par la fenêtre. Les agents rattrapent le fuyard au bout de 600 mètres, après qu’il a percuté de plein fouet un véhicule venant en sens inverse. Le bilan de l’accident s’élève à quatre blessés qui ont sont transférés à l’hôpital, pour un total de 7 kilos de cigarettes.