Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Juil 2019 | Trafic
 

Lors de la récente publication du bilan semestriel de la Douane – annonçant une hausse spectaculaire de + 136 % des saisies par rapport au premier semestre de l’année précédente (voir Lmdt des 4 et 5 juillet) – un focus a été présenté sur l’une des formes particulières de ce que l’on appelle le trafic de fourmis : la présence de tabac illégal dans certaines épiceries et des bars à chichas.

D’une part, la pression a été mise :  à travers la multiplication des contrôles d’épiceries et de bars à chichas. Bien souvent en liaison avec les forces de police (municipales ou nationales) ou les services fiscaux. D’autre part, si les quantités saisies sont significatives, la Douane prolonge son action en demandant aux préfets la fermeture administrative de l’établissement en question.

•• Voici donc le bilan de ce premier semestre 2019 :

Épiceries
. 789 contrôles sur toute la France
. 617 infractions constatées
. 1 tonne 847 kilos de tabac saisis
. 53 demandes de fermetures administratives demandées par la Douane
. 26 fermetures administratives prononcées par les préfets.

• Bars à chichas
. 386 contrôles
. 346 infractions constatées
. 1 tonne 259 kilos de tabac saisis
. 28 fermetures administratives demandées par la Douane
. 9 fermetures administratives prononcées par les préfets.

•• Au total, au 30 juin, 3 tonnes et 106 kilos de tabac auront été saisies dans des épiceries ou bars à chicha.