Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Oct 2018 | Trafic
 

Comme à leur habitude, Sandra, son compagnon et des proches, tous habitant la Marne, se sont rendus, un week-end récent, au Luxembourg pour faire le plein de cigarettes. À six dans la voiture. 

•• Habitués à ce genre d’emplettes transfrontalières, ils avaient scrupuleusement respecté les limites réglementaires de transport de tabac par les particuliers qu’ils connaissent par cœur. Ils étaient donc repartis du Grand-Duché avec 13 cartouches de cigarettes et 2,3 kilos de tabac à rouler. À priori, bien en-dessous des quotas au-delà desquels les douaniers sont appelés à intervenir (quatre cartouches ou un kilo de tabac à rouler … par personne).

•• Deux cents mètres après être repassés côté français, ils se font contrôler par la douane. Un des agents leur dit que la loi a changé et que ces quantités s’appliquent désormais… par véhicule, et non plus par tête de pipe. Résultat : les cigarettes ont été saisies, un procès-verbal dressé mais sans amende, toutefois.

•• Quelques jours après les faits, Joseph Grandgirard, le Directeur régional de la Douane de Nancy, a apporté des explications, rapportées par L’Union (édition 26 septembre) : « Les agents n’y sont pour rien (…) J’ai transmis à mes services des consignes qui n’étaient pas claires et qui n’ont pas été comprises. Les personnes qui ont été victimes de cette erreur seront contactées. Elles vont être remboursées et les cigarettes leur seront rendues, dans la mesure où cela reste dans la limite du quota autorisé. »