Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Juin 2018 | Trafic
 

Le 12 juin, à l’issue d’une investigation complexe menée par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) dédiée à la lutte contre la fraude sur Internet une vaste opération qui a permis le démantèlement du forum connu sous le nom de « Black Hand » (ou la « Main Noire »), l’une des plus importantes plates-formes illégales actives en France sur le darkweb.

Ce site, très actif, proposait à la vente, depuis plus de deux ans, de nombreux produits et services illicites (stupéfiants, armes, faux papiers, données bancaires volées, mais aussi du tabac peut-on supposer)

Cette opération exceptionnelle, première du genre en France, s’est déroulée simultanément dans plusieurs villes de France et a mobilisé plus d’une quarantaine d’agents de la DNRED, des maîtres-chiens de la douane ainsi que plusieurs experts techniques.

•• La principale administratrice du site et plusieurs autres personnes ont été interpellées. De nombreux matériels informatiques ont été découverts ainsi que plusieurs documents d’identité falsifiés. Près de 4 000 euros en liquide et environ 25 000 euros dans diverses monnaies virtuelles ont également été saisis. Enfin, les enquêteurs ont pu accéder au contenu du serveur de « Black Hand » et procéder à la saisie massive des données.

•• À l’issue de la retenue douanière, les personnes interpellées ont été remises aux enquêteurs de la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Les premières investigations techniques ont d’ores et déjà fait ressortir que plus de 3 000 personnes étaient inscrites sur la « Main noire » confirmant le caractère très actif de ce forum français du darknet. Après une garde à vue de plus de 48 heures, quatre suspects ont été déférés ce vendredi devant les magistrats de la juridiction interrégionale spécialisée du Parquet de Lille. Les investigations devraient se poursuivre sur commission rogatoire et être confiées à l’office central de la lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC).

•• À cette occasion, Gérald Darmanin a déclaré : « je félicite les agents de la DNRED pour cette opération hors norme. Le démantèlement de cette plateforme constitue une première au niveau national et illustre la mobilisation de la douane et en particulier de la DNRED dans la lutte contre les nouvelles formes de cyberdélinquance. ».

•• Rappelons que la DNRED est dirigée désormais par Corinne Cléostrate qui, auparavant, assurait, opérationnellement la tutelle douanière sur le réseau des buralistes (voir Lmdt des 28 et 30 juin 2017).