Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Sep 2018 | Trafic
 

Un chauffeur de poids-lourd, de nationalité ukrainienne, discutait tranquillement avec un compatriote lorsque les douaniers de Reims ont fait irruption sur l’aire de Gueux de l’autoroute A4, ce vendredi 14 septembre. Dans sa remorque … 120 kilos de tabac de contrebande planqués dans une cache.

Conducteur d’une Peugeot 207, son interlocuteur est, dès lors, soupçonné d’avoir eu un rôle d’éclaireur.

•• Selon leurs explications, lors de la garde à vue, les deux Ukrainiens – annonçant travailler dans le commerce agro-alimentaire – se rendaient en France pour se fournir en vins et venaient récemment de faire connaissance sur une aire d’autoroute allemande.

•• Sauf que les archives de la Douane ont de la mémoire. Les deux hommes se connaissaient bien : ils avaient été arrêtés ensemble en août 2014, du côté de Besançon, de retour d’Espagne, avec six kilos de tabac. L’affaire s’était réglée par une transaction avec la Douane.

Quant à l’éclaireur supposé, il est aussi mis en cause dans une saisie de … 2 400 kilos de tabac actuellement instruite en Allemagne.

•• Les deux Ukrainiens ont été présentés ce lundi à l’audience des comparutions immédiates. En raison de leurs « fumeuses » déclarations et du risque de fuite, le tribunal a décidé de les placer en détention provisoire jusqu’à leur procès, renvoyé au 25 octobre.