Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Déc 2019 | Trafic
 

Le 6 décembre, un colis – expédié en fret express de Hong-Kong et destiné à un particulier de la région parisienne – passe entre les mains des douaniers de Roissy. Un colis anormalement léger. Mais pas du tabac …

À l’intérieur : 20 liasses de 100 plaquettes de 12 timbres Marianne prioritaires. La Poste a vite confirmé le caractère de contrefaçon des 24 000 timbres.

•• Ce n’est pas la première fois que les douaniers tombent ainsi sur des timbres de contrefaçon. Juste avant les augmentations de prix annuelles (voir 19 novembre 2018 et 23 décembre 2015). L’origine étant toujours la même : l’Asie du Sud-Est.

Au total, 84 000 timbres français ont été saisis par les douaniers de Roissy (fret et voyageurs), ces derniers mois. On y ajoutera 240 000 timbres britanniques « Royal Mail », à l’effigie de la Reine, découverts le 23 octobre.

•• « Je félicite les douaniers » a publié Gérald Darmanin dans un communiqué du 9 décembre, « la contrefaçon alimente l’économie souterraine, sape l’innovation et menace l’activité des entreprises. »