Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Oct 2020 | Trafic
 

Longues et patientes filatures ; interpellations musclées sur des parkings de banlieue ; interventions « un peu chaudes » dans des épiceries nocturnes de cités ; mises en danger, volontaires ou pas …

Les équipes douanières ont pu longuement témoigner de leur vécu de lutte contre les trafics de tabac devant Olivier Dussopt (ministre délégué au Comptes publics) venu visiter, hier, les locaux de la Direction inter-régionale de la Douane à Boissy-Saint-Léger (voir le 19 octobre et ce jour).

Sous les yeux, notamment, de Philippe Coy et de Laurent Saint Martin (rapporteur général du Budget et député du Val de Marne). Dans le cadre d’une rencontre impeccablement organisée sous l’autorité de Jean-Roald L’Hermitte (Directeur inter-régional de la Douane).

•• À cette occasion, les résultats nationaux de saisies douanières sur les 3 premiers trimestres ont été présentés (période marquée par la pandémie, s’il fallait le rappeler) :

• 183 tonnes de tabac saisi (dont 103 tonnes de cigarettes / 56 %)
• 10 694 constatations.

•• Ces chiffres ne peuvent être comparés avec les résultats totaux de l’année dernière (360 tonnes / voir 4 et 6 février, 4 juin), pour des raisons évidentes, mais les services douaniers soulignent la brusque accélération des saisies depuis le 11 mai, date du déconfinement :

• 101 tonnes de tabac saisi (dont 46,7 tonnes de cigarettes / 46 %)
• 5 684 constatations (dont 1 601 dans le fret express et postal).