Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Jan 2017 | Profession
 

Stéphane Pallez l’avait annoncé, entre autres, dans la présentation de son projet d’entreprise de la Française des Jeux qu’elle préside : une association avec l’éditeur de jeux français Asmodée – numéro 2 européen – pour « accéder à un savoir-faire unique en matière de jeux collectifs et digitaux » (voir Lmdt du 7 octobre 2015). 

•• C’est ainsi que FDJ lance le jeu de grattage Dobble, jeu évènementiel qui sera commercialisé à 26 millions d’exemplaires dans 31 900 points de vente durant quelques mois ainsi que sur FDJ.fr. Car ce ticket reprend les codes du célèbre jeu de société d’Asmodée, déjà vendu à plusieurs millions d’exemplaires depuis sa sortie. 

•• Le ticket à gratter reprend donc l’univers du jeu de société multigénérationnel lancé en 2010 : « Dobble » (la main violette personnifiée), le code couleurs jaune-violet ainsi que les symboles présents sur les cartes (trèfle, dauphin, cactus, …). « Dobble » est un jeu de société – d’observation et de rapidité – dans lequel les joueurs doivent retrouver, sur la pioche, un symbole commun avec la carte qu’ils ont en main.

Avec le ticket de grattage, on retrouve la même mécanique. Ainsi, pour chacun des trois « jeux » du ticket à gratter, le joueur qui découvre un symbole identique à la « pioche » remporte le gain associé. Les gains sont cumulables.

Ce jeu à 3 euros permet de gagner jusqu’à 30 000 euros. Il complète la gamme « illiko » sur ce segment de mise déjà composé de « Vegas », « Mots Croisés », « Miel d’Or » et « Maxi Goal ».

•• « Dobble » est la quatrième réalisation commune avec Asmodée. Comme sur « L’or des Caraïbes », par exemple. 

FDJ et Asmodée s’adressent au marché du jeu sous un angle différent et s’associent en raison de leurs objectifs communs : amener leurs consommateurs sur un chemin ludique via des thèmes originaux, répondant à des contraintes de jouabilité rapide et stimulante.

Cette coopération est de trois ordres : partenariat commercial, collaboration technologique et partage de savoir-faire qui se traduit par des ateliers collaboratifs traitant de différentes thématiques : la création d’un jeu de société, le choix d’une thématique de jeu… Les expertises complémentaires d’Asmodée et de FDJ, leaders sur leur marché respectif, permettant d’explorer de nouvelles mécaniques ludiques.

Rappelons que le projet d’entreprise FDJ, qui s’appuie sur « une stratégie d’Open Innovation », regroupe des partenaires œuvrant dans différents domaines : Asmodée (jeu), Innovation Factory (numérique), Google/Youtube (médias), Partech/Level-Up (start-up). 

•• Propriété d’Eurazeo, Asmodée (270 millions d’euros de CA) vient d’annoncer, ce début d’année, le rachat de trois éditeurs et distributeurs de jeux concurrents : en Allemagne, en Espagne et en France.