Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Juil 2013 | Pression normative
 

A une semaine du vote des amendements de l’importante commission ENVI (Environnement Santé) sur le projet de Directive tabac européenne (voir Lemondedutabac des 21 et 26 juin), l’influente eurodéputée française Françoise Grossetête (elle-même membre de cette commission), du groupe PPE, a organisé une « audition », ce mercredi au Parlement européen de Strasbourg, sur le mode : « on vous aura quand même écoutés ».

Invités à être auditionnés : Pascal Montredon (pour les buralistes), Éric Sensi (directeur des relations institutionnelles de Seita) et … le professeur Jacquemin (responsable du service d’urologie de l’hôpital de Strasbourg). D’autres parlementaires français du PPE se sont joints à la réunion. A commencer par Jean-Pierre Audy (le président du groupe français du PPE). Mais aussi Sophie Auconie, Marie Thérèse Sanchez-Schmidt et Gaston Franco.

Façon d’occuper « le terrain », le professeur a livré un exposé sur la responsabilité du tabac dans les cancers des voies urinaires. Aussi brillant qu’hors-sujet.

En ce qui concerne la Directive, et après avoir regretté qu’elle ne présente pas de volet « prévention », Eric Sensi a particulièrement argumenté en faveur du menthol. Lequel existe dans des cigarettes depuis 1920, sans que l’on constate que ce soit un facteur accélérateur dans le recrutement de jeunes fumeurs.

Quant au président de la Confédération, il a appuyé son propos sur les perspectives de développement du marché parallèle qu’ouvrent un certain nombre de dispositions du projet de Directive : « l’Europe prend les problèmes à l’envers. Elle va nous pénaliser sans rien apporter d’efficace sur le plan de la santé publique.  Lors des prochaines élections européennes, on ne va pas être tendre ! »

Françoise Grossetête a fini par concéder « qu’en matière de lutte contre les achats frontaliers et le marché parallèle, la France était bien seule ». Dans un concert européen, désormais ouvert à 28.