Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

BarrosoJosé Manuel Barroso, président de la Commission européenne (en l’attente de l’élection de son successeur par le Parlement le 16 juillet), a été entendu, lundi 7 juillet, comme témoin devant la Cour de Justice de l’Union européenne dans l’affaire de la démission de John Dalli.

L’ancien commissaire européen à la Santé, «  contraint à la démission » il y a près de deux ans en pleine préparation de la Directive Tabac (voir Lemondedutabac des 16 et 18 octobre 2012) réclame l’annulation de la décision et un euro symbolique.

John Dalli soutient que les accusations de corruption, ressortant de l’enquête de l’Office anti-Fraude européen – Olaf – (voir lemondedutabac des 30 et 25 avril 2013), sont fausses. La justice maltaise n’a pas donné suite, faute de preuves. Et c’est devant la justice européenne qu’il veut obtenir réparation. Avec le soutien de José Bové.

Lors de son audition, José Manuel Barroso a donc témoigné de son entretien avec John Dalli, le jour où celui-ci a démissionné : « tout en protestant de son innocence, John Dalli n’a pas nié avoir rencontré des représentants de l’industrie du tabac. Il devint clair pour moi, que politiquement, il était impossible pour lui de continuer à être commissaire ».