Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Fév 2014 | Pression normative
 

Parlement européen BruxellesA partir de 11h30, ce matin, est adopté au Parlement européen, à Strasbourg – sans débat, ni remous – le texte de « compromis » sur la prochaine Directive tabac européenne (voir Lemondedutabac des 24 février et 18 décembre).

S’achève ici, à notre avis, cinq années de dialogue tronqué, de polémiques artificielles et de manœuvres typiques de la technostructure bruxelloise débouchant sur un texte qui est loin de répondre aux difficiles problèmes de la prévalence tabagique (prioritairement chez les  jeunes) dans les différents pays de la Communauté. Aux réalités sanitaires et sociétales si différentes.

Les paquets de cigarettes quasi-génériques (65% de la surface couverte) ; le monde de la cigarette électronique réparti – selon les réalités actées des différents marchés – entre les domaines de la pharmacie ou des produits pouvant être assimilés au tabac (avec la limite des 20 milligrammes de nicotine par millilitre), qu’est-ce que cela va changer au fond ?

D’abord, il va bien falloir interpréter toutes les lignes du texte. Or, il est paradoxal de constater, aujourd’hui, que nombre d’experts se grattent la tête sur le sens à donner à certains paragraphes que vont voter, les yeux fermés, les eurodéputés.

Ensuite, il faudra connaître le calendrier exact  de la phase de promulgation. Pour établir l’échéance de la transposition (deux ans) dans les Etats membres. En France, la mise en place du « programme national contre le tabagisme », commandé par François Hollande à Marisol Touraine (voir Lemondedutabac des 4 et 7 février), va-t-il s’inscrire dans cet échéancier ?