Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Juil 2014 | E-cigarette
 

EFVILancée en novembre 2013, l’Initiative Européenne pour le Libre Vapotage – procédure destinée à faire entendre la voix des vapoteurs contre les articles de la Directive Tabac encadrant la cigarette électronique – a bien du mal à atteindre son objectif d’un million de signatures à travers l’Europe, d’ici le 25 novembre (voir Lemondedutabac du 20 février).
Le Syndicat national des Professionnels de la Cigarette Électronique (Synapce) relance la mobilisation et l’opération « BullBox – Bouge tes shops » dont il est partenaire (voir Lemondedutabac du 21 mai).

efvi bullbox-227x300535 « EFVistes » actifs sur le terrain pour sensibiliser, informer et mettre en place les BullBOX dans les « shops », 1 200 « box » déployées dans 1 000 boutiques spécialisées sur le territoire national. Le collectif EFVI France aurait recueilli 19 082 signatures, soit 34,37% du taux à atteindre … qui est de 55 500 pour la France. Ce n’est pas encore gagné, même si actuellement, 200 signatures seraient recueillies en moyenne chaque jour.

C’est pourquoi le Synapce redouble le « cri d’alarme» sous la bannière «  Vapoter est une liberté dont les droits peuvent se brader dès demain », faisant un curieux jeu de mot sur la « période de soldes ».

Les craintes, on les connaît : « l’interdiction de commercialiser 90 à 95% du matériel existant actuellement » pourRenaud Soulier, porte-parole de l’EFVI France ; « la fin programmée du monde de la vape » et de ses acteurs économiques, précise Richard Pfeiffer, président du Synapce. Ces derniers dénoncent l’immense opération de désinformation dont serait « victime » la cigarette électronique, en prenant l’exemple de l’Espagne qui « a connu une baisse de 70% des ventes de cigarettes électroniques et a vu son nombre de boutiques passer de 2 000 à 900 ».