Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Juil 2018 | Trafic
 

Quatre mois de prison ferme et 28 000 euros d’amende douanière. C’est la peine que le tribunal de Dijon a infligé, ce vendredi 29 juin, à un homme de 31 ans originaire de Lyon qui s’est fait intercepter la veille sur l’A31 avec 40 000 cigarettes dans sa voiture.

Le contrebandier n’en était pas à sa première arrestation. Et l’histoire est proprement incroyable.

•• Déjà interpellé, ce dimanche 25 juin, par les douaniers avec un stock de cigarettes de contrebande, il avait été laissé libre en attendant sa comparution devant le tribunal en novembre. Mais rebelotte … quatre jours après : sur l’aire de Bron de l’A31, les agents le coincent avec 200 cartouches de cigarettes qui auraient été prises en charge à Bruxelles.

•• Contrarié et furieux, le trentenaire est entré dans une colère noire, crachant sur les agents, les insultant en « termes poétiques » : « nique ta mère », « nique la France », « tête de zob » … et d’exhiber le sien. Une fois dans sa cellule, il la saccage.

•• Plus calme devant les juges, Le contrebandier a raconté faire l’objet d’un odieux chantage de la part de celui qui commandite ce trafic. Lequel l’aurait payé 300 euros par voyage.