Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Fév 2021 | Trafic
 

Pris la main dans le sac en train de vendre 28 cartouches de Marlboro à Dijon au printemps dernier (voir 28 mai 2020), un jeune homme de 20 ans se retrouvait ce vendredi 5 février devant le tribunal correctionnel.

Il a reconnu s’être livré à « ce commerce » pendant six mois. Il se fournissait en cartouches de contrebande sur le réseau Snapchat et trouvait ses clients sur le même réseau. Dans sa voiture, les policiers avaient retrouvé plus de 10 000 euros en liquide. L’acheteur, lui aussi poursuivi, a parfaitement décrit la situation : « l’argent facile, ça rend bête. »

La procureure a proposé une peine de trois mois avec sursis, la confiscation de l’argent et des téléphones. Des réquisitions suivies par le tribunal.